A travers ses 30 années d’activité, le Centre de la Nature Montagnarde a développé une expertise environnementale reconnue sur les questions :

  • D’éducation, de sensibilisation et de formation à l’environnement et au développement durable ;
  • D’interprétation et de valorisation du patrimoine naturel alpin ;
  • De montage et de suivi de projet ;
  • Expertise naturaliste dans différents domaines.

Cela se traduit notamment par :

  • Le montage et la coordination du réseau d’éducation à l’environnement de la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc (depuis 2007) ;
  • La participation à différents comités scientifiques ;
  • Le portage et l’implication dans divers projets européens ;
  • L’implication forte dans la stratégie d’avenir de l’Espace Mont-Blanc ;
  • La conception d’expositions et de sentiers d’interprétation.


Coordinateur EEDD

La Communauté de Communes Pays du Mont Blanc s’investit depuis 2007 dans la construction et le maintien d’un réseau d’éducation à l’environnement, qu’elle finance intégralement.


 

Coordination du réseau d’éducation à l’environnement de la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc


S’appuyant sur divers acteurs du territoire (Centre de la Nature Montagnarde de Sallanches, Asters, Conservatoire d’Espaces Naturels de Haute-Savoie gestionnaire des réserves naturelles des Contamines-Montjoie et de Passy), la Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc a ainsi mis en place un véritable service public d’éducation à l’environnement, comprenant 3 animateurs et un coordinateur.

Depuis le début, la collectivité a choisi de confier la coordination du réseau à la direction du Centre de la Nature Montagnarde. Elle finance par ailleurs un poste d’animateur au Centre, qui fait en retour appel à l’ensemble de son équipe d’animation (5 animateurs) pour répondre aux sollicitations de la Communauté de Communes, concernant notamment l’animation auprès des enfants des écoles maternelles et primaires du territoire.


Voir : Les animations pour les classes de la CCPMB ICI

ATTENTION : le catalogue d’animations que vous pouvez télécharger à partir de cette page est réservé aux classes des écoles maternelles et primaires des communes de : Combloux, Contamines-Montjoie, Cordon, Demi-Quartier, Domancy, Megève, Passy, Praz-sur-Arly, Saint-Gervais-les Bains, Sallanches

Comités scientfiques

Le Centre de la Nature Montagnarde a été sollicité pour participer aux Comités Scientifiques des réserves naturelles de Haute-Savoie (Asters) et à celui du Geopark Chablais. Il leur apporte sa connaissance des méthodes et outils d’interface entre la connaissance scientifique et les publics, ainsi que sur les aspects liés à la géologie (géomorphologie, glaciologie).


Comité scientifique des réserves naturelles de Haute-Savoie (Asters)


La participation du Centre de la Nature Montagnarde à ce comité remonte à ses origines, où René Siffointe, professeur de Sciences Naturelles et fondateur du Centre, apportait son expérience en pédagogie, ainsi que son expertise dans le domaine des insectes, puis de la géologie. C’est en 2009 que le géologue du Centre de la Nature Montagnarde a rejoint le comité, en tant que géomorphologue et pédagogue. Il est l’un des référents du comité pour la réserve naturelle des Contamines-Montjoie, et participe à ce titre à l’élaboration du plan de gestion de la réserve, aux différents comités consultatifs ainsi qu’aux travaux des commissions thématiques.

 

Site internet d’Asters


 

Comité scientifique du Geopark Chablais


Initiée dès 2008, la collaboration entre le Centre de la Nature Montagnarde et le Geopark Chablais a vu l’intégration du géologue du Centre au Comité Scientifique du Geopark, pour qu’il apporte son regard « extérieur » sur le patrimoine géologique du territoire, et apporte sa connaissance pédagogique. Les actions principales sont le soutien au portage du projet et la participation aux travaux du comité (notamment des relectures de supports pédagogiques).


Site internet du Géopark du Chablais

Stratégie d'avenir du massif du Mont Blanc

La Stratégie d’Avenir du Massif du Mont-Blanc est un projet de territoire transfrontalier d’orientation vers un développement durable – qui se veut exemplaire et pilote pour l’arc alpin. Il s’agit, en quelque sorte, du plan de gestion du massif du Mont-Blanc.


Piloté par l’Espace Mont-Blanc (entité politique « franco-italo-suisse » ayant pour vocation de porter des projets de coopération internationale sur le massif du Mont-Blanc), l’écriture de ce document  d’orientation stratégique a débuté en 2013 et s’est largement accélérée en 2014, notamment sous l’impulsion du Centre de la Nature Montagnarde.
D’un point de vue opérationnel, elle est passée par la création de plusieurs groupes de travail autour des questions suivantes : la bonne gestion et la valorisation des espaces naturels, les changements climatiques, la fréquentation touristique, la prospective socio-économique, la question du foncier et le survol aérien du massif du Mont-Blanc.
Face à son expertise sur la question de la valorisation et de l’interprétation des Espaces Naturels, l’Espace Mont-Blanc a missionné le Centre de la Nature Montagnarde pour coordonner le groupe de travail Espaces Naturels. Par ailleurs, dans ce cadre de travail, il est devenu référent sur les questions d’éducation, de sensibilisation et de formation à l’environnement et au développement durable ainsi que sur les questions de l’interprétation et de la valorisation du patrimoine naturel commun aux 3 pays du pourtour du Mont-Blanc.


Site internet de l’Espace Mont-Blanc

Concepteur d'expositions

Depuis ses débuts, le Centre de la Nature Montagnarde a été concepteur d’expositions, permanentes, temporaires ou itinérantes. Le Centre a conçu l’ensemble de ses muséographies successives, en s’appuyant en partie pour la rénovation de 2005-2009 sur le Bureau ATEMIA.
Les projets européens auxquels le Centre de la Nature Montagnarde a participé ont été l’occasion de renforcer ces compétences, notamment le PIT Espace Mont-Blanc, et le Centre est régulièrement consulté pour concevoir des expositions. 


 

Expo Brévent 2010 :


Le site du Brévent voit passer beaucoup de visiteurs, mais peu ont conscience d’approcher une réserve naturelle, même si un point d’information a été mis en place dans la cabane du sommet. Asters, Conservatoire d’Espace Naturels de Haute-Savoie et son réseau de partenaires ont souhaité dynamiser le site en mettant en place une exposition valorisant les réserves naturelles du secteur Arve-Giffre. Le Centre de la Nature Montagnarde a été missionné pour réaliser, de la conception à l’installation, une exposition extérieure de lecture des paysages ainsi qu’une exposition intérieure à la cabane du Brévent.

L’exposition extérieure propose en 7 fresques originales un voyage dans le temps, depuis -60.000 ans et la dernière glaciation jusqu’à nos jours, à la rencontre des paysages passés et des témoins qui en permettent la reconstitution, mais aussi de l’implantation des Hommes dans la vallée. L’exposition a été spécialement conçue pour ne pas altérer le panorama offert par le site, et pour pouvoir être démontée et remontée chaque année.

L’exposition intérieure comporte plusieurs panneaux présentant la faune et la flore des réserves, ainsi que l’étagement de la végétation.

 


 

Expositions itinérantes du PIT 2011-2013


Dans le cadre du PIT Espace Mont-Blanc, le Centre de la Nature Montagnarde a été concepteur et réalisateur de 2 expositions itinérantes : « Haute montagne : une vie sous influences » et « L’Espace Mont-Blanc : laboratoire du changement climatique ». Mobilisant de nombreuses ressources et partenaires, ces expositions réussissent le tour de force d’une mobilité extrême, point essentiel du cahier des charges. Ces 2 expositions peuvent être mises à disposition gracieusement.
Le Centre a aussi été partie prenante dans la conception de 2 autres expositions, portant sur l’évolution et sur la lecture des paysages de l’Espace Mont-Blanc.


Site internet
du Plan Intégré Transfrontalier (PIT)

 

Concepteur de sentiers d'interprétation

Quechua 2014


Lors de la conception du tout nouveau Mountain Store, à Passy, les responsables du site ont cherché à l’intégrer dans son paysage institutionnel, socio-professionnel et environnemental. Ainsi, un sentier a été conçu pour exploiter l’environnement naturel du site. Ponctué de 11 points d’arrêt et d’une table d’orientation, il invite à faire le lien entre la reconstitution paysagée sur place d’environnements naturels et des sites en montagne permettant une immersion en situation réelle, avec une information naturaliste originale. Le Centre de la Nature Montagnarde a participé à la conception du sentier, et a fourni les contenus (photos + textes) nécessaires à l’édition des panneaux, ainsi que les données nécessaires à des compléments web (renvoi vers le site internet du Centre).


Fiches « en savoir plus » du sentier d’interprétation
Fiche explicative – les Chaos de bloc

Fiche explicative – La Gouille
Fiche explicative – Les Eboulis
Fiche explicative – La Moraine
Fiche explicative – Lapiaz
Fiche explicative – Le Gneiss
Fiche explicative – Les Pentes Herbeuses


Site internet Quechua


Flaine 2005


La station de Flaine souhaitait dynamiser son offre d’activités estivales en proposant des sentiers thématiques s’appuyant sur les spécificités de son patrimoine. Son téléphérique, qui ouvre le regard sur le Mont-Blanc, permet aussi d’accéder à des dalles rocheuses abritant une extraordinaire variété de fossiles, facilement observables.
Le Centre de la Nature Montagnarde a été missionné pour concevoir intégralement le sentier. Utilisant un cheminement en partie inédit, il se déroule en marge de la réserve naturelle de Passy. Pour ne pas altérer le paysage, les 10 points d’arrêt sont matérialisés par des totems discrets et amovibles. Son livret d’accompagnement donne les éléments nécessaires à l’observation.


Site internet de Flaine


 

Sentier « Des astres et des arbres » – 1999


Intégré dans le réseau des 50 sentiers à thème de l’Espace Mont-Blanc, le cheminement a pris place dans les gorges de Lévaud, à Sallanches. Bénéficiant de nombreux points d’intérêt, il s’appuie sur des panneaux fixés le long du sentier, et développe l’astronomie ainsi que différents aspects de l’environnement naturel et du patrimoine.

Attention: Les gorges du Lévaud sont actuellement inaccessibles.

Projets européens

Depuis les années 2000, le Centre de la Nature Montagnarde a été partie-prenante de plusieurs projets de coopération internationale avec l’Italie et la Suisse, sur les questions de la préservation et de la valorisation des territoires de montagne.  Ces différentes expériences lui ont permis de poser les bases d’un réseau scientifique et les bases d’un réseau des acteurs de l’interprétation du patrimoine naturel montagnard autour du Mont-Blanc. Ces éléments lui permettent aujourd’hui de rester non seulement au cœur de ces enjeux communs aux trois pays (Italie, Suisse et France), et surtout d’en être un acteur référent et donc régulièrement consulté.


Projet Interreg IIIA  – ALCOTRA – 2005-2008 :


Projet de valorisation du patrimoine géologique : « A la découverte des plus beaux paysages géologiques du Pays du Mont-Blanc »


Le Centre de la Nature Montagnarde et le Musée Régional des Sciences Naturelles de Saint-Pierre (Vallée d’Aoste – Italie), deux structures muséographiques de référence situées de part et d’autre du Mont-Blanc, ont mis en place un projet de valorisation du patrimoine géologique orienté vers le porter à connaissance (formations, publications, colloques) et le renforcement de leur muséographie (outils multimédia).
Le territoire du projet a comporté toute la Vallée d’Aoste, ainsi que le Pays du Mont-Blanc côté Haute-Savoie (Aravis, Platé, Aiguilles-Rouges, Mont-Blanc). L’équipe projet a fait appel à des compétences diversifiées (géologues, géomorpholoques, glaciologues).


Réalisations

  • Un coffret de 3 tomes décrivant la géologie du Pays du Mont-Blanc, avec 100 paysages interprétés et expliqués géologiquement dans 8 massifs ;
  • Organisation de 2 ateliers de terrain pour les Accompagnateurs en Montagne, l’un sur les roches sédimentaires de Platé, l’autre sur les roches métamorphiques de la Valpelline ;
  • Renforcement des bibliothèques par l’achat de plus de 100 ouvrages thématiques ;
  • Conception d’une borne interactive sur les glaciers et les glaciations ;
  • Conception d’un film sur « L’aventure géologique de la formation des Alpes » ;
  • Conception d’un film sur « Les deux dernières glaciations dans les Alpes du Nord : 300.000 ans d’histoire »
  • Organisation de 2 colloques transfrontaliers : « Géologie et tourisme », en 2005 à Pollein (AO) et « Géologie et risques naturels » à Sallanches en 2006. Les 2 colloques ont fait l’objet de la publication d’actes.
  • Organisation d’un colloque final de restitution.

 

Partenaires

 

  • Centre de la Nature Montagnarde
  • Musée Régional des Sciences Naturelles de Saint-Pierre (Vallée d’Aoste – Italie)
  • Assemblée des Pays de Savoie // Région Rhône-Alpes // Région Autonome Vallée d’Aoste // ALCOTRA

 

Plan Intégré Transfrontalier (PIT)


Education à l’Environnement , « Connaître un milieu naturel unique et exceptionnel pour le sauvegarder »


Réalisations :

  • Un réseau d’expositions thématiques, interactives et innovantes ;
  • Dalles multimédias tactiles présentant les milieux naturels rencontrés dans l’Espace Mont-Blanc ;
  • Evénements transfrontaliers (6ème édition des Rencontres Alpines®) ;
  • Réalisation d’un numéro transfrontalier de la revue Nature et Patrimoine en Pays de Savoie sur les milieux naturels de l’Espace Mont-Blanc;
  • Animations auprès des scolaires ;
  • Trekkings naturalistes pour les jeunes autour du  Mont-Blanc ;

Partenaires :

Français :

  • le Centre de la Nature Montagnarde ;
  • le Communauté de Communes Pays du Mont-Blanc ;
  • la commune de Chamonix Mont-Blanc.

Italiens :

  • Le Musée régional des sciences naturelles de Saint-Pierre ;
  • La Fondation Montagne Sûre ;
  • La commune de Courmayeur ;
  • La commune de La Thuile.

Suisses :

  • Canton du Valais ;
  • Fondation Tissières.


Site internet
du Plan Intégré Transfrontalier (PIT)


 

Programmation européenne Alcotra 2014-2020


Dans le cadre de la Stratégie d’Avenir du Massif du Mont-Blanc qui est en train de s’écrire au niveau transfrontalier (notamment sous l’impulsion du Centre de la Nature Montagnarde), il est envisagé de déposer un projet européen en 2015.Dans le cadre de la requalification et de la rénovation du Centre de la Nature Montagnarde, il est envisagé de déposer un projet européen en 2015.